Commerce

Sous la colonisation Carabane était un comptoir commercial. Ensuite, grâce au bateau faisant la liaison Ziguinchor Dakar Carabane est devenue un point d’expédition des produits agricoles vers Dakar. Le naufrage du Djola a interrompu cette activité. La construction du port et le nouveau bateau n’ont pas réservé de place à cette activité.
Aujourd’hui les activités commerciales sont négligeables. La création du village artisanal et du marché des femmes ont enlaidi le site mais n’ont pas fait renaître l’espoir de commercer. L’état d’abandon des deux chantiers illustre bien l’erreur stratégique.