AFDAY

La partie Est de Carabane est exposée à l’harmathan durant plusieurs mois et le clapot érode le rivage (une falaise de 50 cm) de près d’un mètre par an, surtout depuis la construction du port. Ce port aurait du être complété d’une digue protégeant le rivage et le bolong qui s’ouvre vers le sud du village.

Laisser un commentaire